Jour 2: Fâcheuse constatation

jeudi 5 janvier 2012 8:52

Notre cobaye pour la deuxième parution annuelle de l’Esprit Simple, Camille Carpentier, prend de bonnes résolutions : après un temps des Fêtes plein de gras, de sucre et d’alcool, elle entreprend une cure de remise en forme d’une semaine. Suivez son parcours chaque jour de la prochaine semaine.

********

Ce matin, je vous jure, j’ai les muscles endoloris. Bien bon ! Ça m’apprendra à négliger la musculation. Les étirements matinaux ne sont donc pas de refus et, le temps de déjeuner, j’ai retrouvé un semblant de souplesse. Aujourd’hui, on transporte la remise en forme au centre-ville.

Pour commencer, étirement et réchauffement dans la salle de musculation déserte du centre sportif. Plus que quelques jours avant qu’elle ne soit bondée d’étudiants et surtout d’étudiantes transpirant la motivation en ce début de nouvelle année. Mais les vaillants athlètes comme moi savent que cet achalandage diminue considérablement après seulement trois semaines. Ah, les résolutions éphémères!

On ne s’éternise pas dans la salle de musculation. Allez hop, j’enfile mon attirail de sport d’hiver et bonjour les trottoirs du centre-ville. Vingt minutes de jogging autour du bloc Sanguinet – Ste-Catherine – St-Denis – René-Lévesque. Les obstacles urbains se manifestent très rapidement. Piétons, voitures, glace et neige glissante ralentissent occasionnellement mon rythme.

Impossible de garder patience. Je me faufile entre les marcheurs avec des soupirs d’exaspérations, me demandant quel parti est en faute : les gens lents en plein milieu du trottoir, ou moi qui fait mon jogging au cœur du centre-ville? La deuxième option l’a rapidement emporté sur la première.

Vingt minutes et cinq tours et demi (si peu?) plus tard, je suis essoufflée et j’ai mal aux chevilles à force de garder mon équilibre sur cette neige mouillée. La course à pied n’est définitivement pas optimale en période hivernale. Mon expérience me porte donc à recommander le patin à ceux qui souhaitent se rebâtir un cardio tout en profitant de l’air frais.

Yoga et confusion

Prochain exercice, histoire de décompresser, yoga en plein air. Une suggestion : trouvez un autre endroit que la cours intérieure du pavillon De Sève. J’avais l’air passablement innocente devant la ligne d’attente du CLSC Sanguinet à me contorsionner de la sorte.

N’ayant jamais fait de yoga de ma vie, je semblais un peu attardée en suivant les indications de Sandrine, ma coach. «Plie-toi en V, couche-toi par terre, ramène une jambe par en avant, non pas comme ça, l’autre jambe, regarde le soleil, maintenant vole comme un pigeon, monte les fesses, non pas comme ça, plie l’autre jambe, non pas comme… c’est bon laisse tomber.»

Bref, on a vite abandonné l’entreprise. Ce sont les exercices de pilâtes qui ont été mon véritable cauchemar. Mes abdominaux souffrent toujours de leurs 48 redressements assis d’hier. Ça n’a pas été facile, comme le prouve l’expression de douleur dans mon visage. Depuis, j’essaie de ne pas trop tousser, rire ou éternuer.

Après pilâtes et yoga, l’entraînement est déjà terminé. Pardon? À peine plus d’une heure et je suis rackée de la sorte? C’est pas tellement encourageant. Moi qui me croyais en bonne forme physique… Mes années d’entraînement intensif en natation me semblent soudainement très loin.

Après tant d’exercice, quoi de mieux que de bons sushis pour… faire semblant de se remplir l’estomac. Oui, j’ai eu faim tout l’après-midi. Heureusement que de la bonne quiche m’attendait chez moi. J’avais promis de la quiche, ben voilà. Une quiche aux épinards, champignons et mozzarella : une portion de légumes, une portion de viandes et substituts, une portion de lait et substituts, une portion de produits céréaliers (si on compte la croûte). Et vlan! dans les dents, Guide alimentaire canadien. C’est juste dommage que l’énorme boîte de sucre à la crème que m’a fait ma mère ne figure pas dans un des quatre groupes alimentaires…

Demain, on se lève avec difficulté, on manque de se noyer et on se promène sur le Mont-Royal. À suivre !

Leave a reply

required

required

optional