ATTENTION, CECI EST UNE DRAMATISATION

samedi 12 avril 2014 5:00
Crédit photo: François Joly

Crédit photo: François Joly

28 juillet 2014, 16h45, le PLQ est maintenant majoritaire depuis près de quatre mois. Durant le premier mois de son mandat, le parti a déclaré l’indépendance du Québec, et ce, sans référendum, parce que «c’est ben du niaisage pour rien», selon Philippe Couillard, premier président de la République québécoise. Durant les semaines suivantes, on s’est attaqué «aux vraies affaires» : la Charte. On a tassé ce que le PQ avait proposé, et on a imposé une nouvelle religion d’État : le fleurelisisme. L’anglais a été totalement aboli dans les frontières de la République, mais on a convenu d’enseigner l’espéranto comme langue seconde.

Sam Hamad vient d’être nommé ministre de la Culture. Comme la dette a été effacée, ce ministère obtient plus de financement que jamais, permettant du même coup la création de nouvelles formes d’art chaque semaine. D’ailleurs, la semaine dernière, on a financé la création de galeries d’art en forme de Stade olympique dans les villes de Sherbrooke, Granby et Sorel. Cette décision audacieuse suit celle de l’instauration de fils de funambule pour remplacer le pont Champlain. ICITTE Radio-Québec-indépendant-et-fier-de-l’être a créé des chaînes dans toutes les villes. La chaîne en joual connaît d’ailleurs un succès certain en régions, aussi bien que son concurrent Québecbronze ne diffuse plus que deux émissions à quatre heures du matin. Le théâtre et l’opéra sont devenus obligatoires pour tous les citoyens de plus de deux ans à raison de cinq fois par semaine et l’émission Les jeunes loups a été déclarée un crime contre l’humanité.

28 juillet 2014, 16h49, Miriam descend de l’avion. Le journal La-Presse-Quotidienne-du-Devoir-de-l’Actualité-de-Montréal traîne sur le comptoir du douanier, annonçant que le Québec part en guerre avec les États-Unis-du-Canada. Au bas de la page, Jean Charest annonce son premier One man show, appelé «Prêt». 16h53, Miriam remonte dans l’avion en direction de la France en compagnie de Pauline Marois. Après tout, qui voudrait vivre dans un pays avec Philippe Couillard comme président?

Olivier Dénommée et Miriam Vézina

co-chefs de pupitre Culture

1 Comment

  • Michel

    J’espère que dans votre gouvernement idéal Gaétan Barrette sera nommé ministre de l’amaigrissement national

Leave a reply

required

required

optional