Critère de beauté, source de danger

jeudi 5 mai 2016 4:10

Les régimes minceur sont souvent vantés comme étant des solutions miracles, mais cachent bien souvent une réalité moins «alléchante». 

Par Océanne De Grandpré

Dans les magazines et les campagnes publicitaires, les mannequins très minces sont de plus en plus tendance, ce qui cause un certain complexe pour les femmes qui ne leur ressemblent pas. Selon un sondage de l’Institut Harris Interactive, 8 femmes sur 10 ont déjà essayé un régime minceur au moins une fois dans leur vie, et ce, sans savoir dans quoi elles s’embarquaient.

Micheal Stern

«Les régimes minceurs sont des attrapes pour les gens qui ont peu de connaissance en nutrition et qui veulent une solution rapide», pense l’entraîneur et spécialiste en nutrition, Martin Machado.

Il explique que ces personnes consomment des suppléments dans la famille des brûleurs de graisses, sans adapter leur alimentation en conséquence et en ne pratiquant pas de sport. Dans des cas comme ça, la prise de brûleur de graisse ne vaut rien. «Un brûleur de graisse est censé apporter une dépense énergétique plus grande lorsque consommé lors d’une pratique sportive», renchérie-t-il.

Pour sa part, Ariane Lacasse, une étudiante ayant déjà essayé un brûleur de graisse, a constaté que le produit avait sur elle un effet de coupe-faim et elle a réduit de moitié son alimentation. S’en ai suivi des problèmes de santé due à une carence en nutriments nécessaires au bon fonctionnement de son corps. «C’est sûr que ça m’a motivé à m’entrainer, mais rapidement ma condition physique s’est détériorée vue je ne m’alimentais plus aussi bien qu’avant», souligne-t-elle.

Selon la nutritionniste de Santé Nutrition, Stéphanie Ferland, lorsqu’on utilise un brûleur de graisse, les kilos qu’on perd sur la balance ne sont pas de la graisse, mai de l’eau qui est essentielle à la circulation des nutriments dans l’organisme. «Ça permet de prévenir des problèmes de santé comme la constipation», clarifie-t-elle.

La nutritionniste soutient que ça ne sert à rien dépenser des centaines de dollars en produit. Une consultation avec une nutritionniste spécialisée est toujours préférable. «Ceux qui achètent [des produits amincissants] ont l’impression d’avoir quelque chose en mains, donc ils sont plus porter à vouloir payer, affirme-t-elle. Même si beaucoup ont une grande volonté à maintenir un certain poids, très peu de gens réussissent vraiment».

«Même si l’effet placebo est une excellente source de motivation pour la personne qui s’entraîne, ce n’est pas le produit en soit qui fait perdre du poids puisque tout est psychologique», explique pour sa part Martin Machado. C’est une situation qui s’applique pour tous les produits sans exception.

Avec les régimes minceurs, on est privé ou on se prive nous-mêmes de certains aliments où groupe d’aliments, puis lorsque celui-ci est terminé, la personne va réintroduire les aliments dans son alimentation et reprendre le poids perdu de façon malsaine, concluent Stéphanie Ferland et Martin Machado.

Leave a reply

required

required

optional