La dernière minute

samedi 26 novembre 2016 11:44

Par Laëtitia Rattier 

Réel mode de vie pour certains, faire les choses à la dernière minute est quelque chose que je n’arrive pas toujours à comprendre. J’ai été élevée dans l’idée qu’il valait mieux s’y prendre à l’avance pour éviter d’être rattrapé par le temps, éviter toute source de stress. Mais depuis quelque temps, je côtoie beaucoup de personnes «dernière minute» et me penche un peu plus sur ce phénomène. L’adrénaline que procure la dernière minute peut-elle être bénéfique ?

La dernière minute est presque comparable au masochisme : même si ça fait souffrir, on recommence quand même, comme si on aimait ça. L’exemple le plus frappant, c’est le moment de rendre un travail. Pour certains. qu’ils reçoivent le sujet 1 mois, 1 semaine ou 3 jours à l’avance, c’est systématiquement à la dernière minute qu’ils le font , comme si «cette minute» était synonyme de temps supplémentaire.

Personnellement, j’aime avoir le temps de revenir plusieurs fois sur un énoncé, espérant qu’un jour ou l’autre la solution me sautera au visage et me fera écrire mes 10 pages d’un coup. Et pourtant, j’avoue que la plupart du temps, malgré ma bonne volonté, je me retrouve avec de moins bonnes notes que les travaux rendus «dernière minute». C’est presque frustrant d’avoir de bonnes habitudes de travail!

Pour optimiser l’expérience de la dernière minute, j’ai décidé d’écrire cette chronique à la toute dernière minute et je dois reconnaître que l’adrénaline sur laquelle je comptais n’a jamais montré le bout de son nez. Au lieu d’être submergée d’idées sensationnelles, c’est plutôt le fait de devoir la terminer au plus vite qui m’a envahi l’esprit. Alors si pour certains la dernière minute est ancrée dans le quotidien, ce n’est définitivement pas mon cas.

Je n’exclus pas avoir vécu quelques miracles grâce à la dernière minute, une sorte de relation amour-haine c’est véritablement construit entre nous. Après tout, il peut être difficile de dire non à une dernière minute, mais au final, l’important, c’est de prendre son temps.

Leave a reply

required

required

optional