L’estime-gram

dimanche 26 février 2017 1:49

Par Luca Max

Tout le monde a Instagram. Ou presque. Les filles, les gars, les mères, les coiffeurs, les sportifs, les entraîneuses, les peintres, les auteurs et même les éleveurs de lapins angoras nains. Ce qui est sidérant avec Instagram, c’est que, selon ton statut social, ton sexe, ton âge et tes supposés champs d’intérêt, véhiculés par une poignée d’images parfois insignifiantes, l’opinion des instagrammeurs change entièrement quant à ta validité et ta crédibilité.

Il y a peu, j’ai commencé à combler mon profil Instagram du résultat de différentes séances photo auxquelles j’ai participé. Les commentaires qui surgissent d’une photo où une cuisse paraît, où une expression faciale peut sembler quelque peu suggestive ou une bouche entrouverte qui ferait hausser les poils de bras de certains hommes d’âge vénérable (tout le monde a Instagram, je vous le jure), sont multiples. Mais pour ma part, ils ne viennent pas des réseaux sociaux, mais de mon entourage. «Tu n’as pas peur que ça t’enlève des chances de te faire employer?», «Tu ne trouves pas ça un peu provocateur?» et en terminant, «Tu ne trouves pas que ça te relègue au statut d’objet de publicité?».

Bien qu’il soit admiré et adulé par de nombreuses jeunes filles à travers le monde, le mannequinat (féminin) est aussi une voie vers une déduction trop simple: elle se montre, elle se pavane, elle est forcément peu brillante.

En surfant sur les différents profils, on remarque que le mannequin qui met la dernière photo de sa campagne de maillot de bain sera perçu comme une cruche malgré une carrière professionnelle ou académique brillante en arrière-plan. Même si elle en est fière, attirer l’attention sur Instagram se fait par l’image uniquement, ce qui plaît aux yeux.

Ce n’est pas tant une plainte que le mannequinat devrait regagner ses lettres de noblesse et que le travail derrière le résultat final devrait être reconsidéré, c’est plutôt une critique envers tous ceux qui estiment qu’une photo donne l’heure juste sur la personnalité d’un individu qui n’expose qu’un pan de sa vie. Une image vaut bien mille mots et sur une plateforme comme celle-ci, 999 peuvent être injustement basés sur l’apparence d’un feed et un seul laissera le bénéfice du doute et une chance à celui qui s’expose d’avoir une potentielle personnalité et des formes d’intelligence multiples.

Leave a reply

required

required

optional