«Ayoye la main métallique de Luke Skywalker est tellement cool!»

dimanche 26 février 2017 6:24

«Ayoye la main métallique de Luke Skywalker est tellement cool!»

Par Alexandre Moranville-Ouellet

Je me souviens comme si c’était hier de cette phrase proclamée par mon ami devant le célèbre long métrage de science-fiction, alors que nous n’étions que des gamins. D’un point de vue immature et enfantin, l’horrible mutilation subie par le héros jedi paraissait bien puérile face au privilège qu’il avait de devenir un cyborg.

Avec du recul, ces pensées semblent ridicules. Alors que la fiction devient peu à peu réalité, peut-on s’attendre à ce que le marketing, ce monstre, cette machine de guerre bien huilée; s’empare de cette industrie du membre manquant?

Déjà des entreprises d’électronique à la fine pointe comme Razer, Intel, Open Bionics et même Eidos, notre studio montréalais de jeux vidéo, s’associent pour promouvoir une prothèse inspirée directement du jeu à succès Deus Ex. Un acheteur peut désormais choisir entre un assortiment de couleurs et d’ornements pour son nouveau membre. Question d’esthétisme et de confort, certes, mais également symbole d’une compétition de marché qui s’annonce déjà, sur ce terrain qui semble encore relever de la science-fiction.

Les sceptiques peuvent jeter un œil à l’histoire d’Aimee Mullins, cette actrice, mannequin et athlète handisport aux deux jambes manquantes. Cette courageuse femme a gagné le cœur de milliers d’admirateurs lors de son passage sur TED Talk entre autres, alors qu’elle y a présenté ses 12 différentes paires de jambes utilisables lors de différentes occasions. Si les accomplissements de Mullins malgré son handicap sont un beau message de courage, les différents messages de ses admiratrices ont un petit côté alarmant, alors que des dizaines se disent «?jalouses?» de ses jolies jambes.

Je vous avoue que mon côté «ti-gars» fantasme un tout petit peu sur le super bras robotique Deux Ex. Après tout, avoir un bras qui ne ressent ni la douleur, ni le froid de l’hiver, en plus de me donner l’air d’un SUPER CYBORG…

Le transhumanisme, ce courant de pensée en faveur de l’amélioration humaine par la technologie,  nous guette mes amis. Pourtant, plus j’y pense, et moins j’ai envie d’y échapper.

Imaginez-moi ce joli bras chromé…

Leave a reply

required

required

optional