Fusione

mardi 25 avril 2017 4:30

Par Juliane Sickini

Ah le Québec! La belle province francophone est en danger, cernée de toutes parts par des langues étrangères. Oh Dios mío, mais comment allons-nous faire pour conserver notre langue? En en apprenant d’autres. Car comme disait Johann Wolfgang von Goethe «celui qui ne connaît pas les langues étrangères ne connaît rien de sa propre langue.»

Sans même qu’on en soit conscient, des mots étrangers s’incrustent dans notre vocabulaire. Par exemple, «gratis», est en fait le mot italien pour «gratuit», «kamikaze» est un mot en japonais et «poncho» vient de l’espagnol. Ce mélange furtif des langues n’est pas une menace. Au contraire, la fusion linguistique est une très bonne chose. Maîtriser plusieurs langues devrait être considéré comme un atout de notre société.

En se trouvant sur un territoire éloigné, il est plus difficile d’apprendre les dialectes des autres pays, certes.  Pourtant, c’est indispensable. J’adhère à la vision linguistique de Federico Fellini qui dit que chaque langue voit le monde d’une manière différente.

À chaque langue maitrisée, c’est une porte de plus qui s’ouvre sur le monde. Il n’y a rien de tel que de voyager et de communiquer avec quelqu’un chez lui dans sa langue maternelle. C’est comme si un lien de confiance s’établissait automatiquement.

Parler couramment une langue est le seul moyen de véritablement comprendre une autre culture. Ça permet de voir les choses différemment. Les linguistes étudient l’impact des mots et de la syntaxe propres à chaque langue sur les individus. Par exemple, un anglophone qui discute en français sans vouvoyer son patron semble impoli à nos yeux. Dans ce cas, il faut simplement se mettre dans sa tête et se souvenir qu’en Anglais, cette forme de courtoisie n’existe pas. Chose impossible si on ne parle pas cette langue.

On dit que la clé c’est la communication. Si vous ne parlez pas la même langue que votre interlocuteur, vous n’arriverez jamais à véritablement voir le monde comme il le voit. Bref, si vous ne vous comprenez pas, vous ne pourrez jamais fusionner.

Leave a reply

required

required

optional