Lettre à celui qui a inventé l’heure

samedi 18 novembre 2017 2:04

Qui a décidé qu’il y avait 24 heures dans une journée, qu’il fallait dormir 8 heures par nuit pour être bien reposé et que 30 minutes d’exercice physique par jour étaient nécessaires pour maintenir une bonne santé?

Camille Robillard

Je me souviens de la routine de ma mère que j’observais lorsque j’étais enfant. Elle réveillait ma sœur et moi pour que l’on se prépare avant d’aller à l’école. Elle nous supervisait pendant que nous concoctions notre petit déjeuner et elle nous aidait à nous habiller. Elle s’assurait que nous avions brossé nos dents, nous donnait notre sac à lunch préparé la veille et nous embrassait avant que nous franchissions la porte pour aller rejoindre nos camarades de classe.

Après une journée à enseigner, elle revenait à la maison et préparait le souper. Après nous avoir aidés avec nos devoirs, elle préparait le bain. Bien lavées, nous nous installions devant la télévision pour écouter Virginie à Radio-Canada, les soirs de semaine ou Star Académie les dimanches. Quand 20 heures s’affichaient au cadran, elle allait nous border. C’était l’heure de respirait un peu.

Malheureusement, on ne peut pas comparer les respirations à ma mère à la notion de respiration en musique. Contrairement, à la virgule noire qui marque l’interruption d’un son, le temps ne s’arrêtait pas lorsque ma mère tentait de prendre du temps pour elle. Beaucoup trop vite, elle devait penser à se coucher, puisque la journée d’aujourd’hui était la réflexion d’hier et le reflet de demain.

Pendant que je peignais mes Bratz et que j’écoutais Macaroni tout garni, j’étais capable de voir, malgré mon jeune âge, que ma mère était fatiguée. Aujourd’hui, alors qu’elle expérimente le camping dans sa nouvelle roulotte, c’est à mon tour d’essayer de respirer : l’école la semaine, les devoirs, mes 30 minutes d’entraînement quotidien, dodo pas trop tard (ou presque), boulot les fins de semaine, sans oublier les autres devoirs et implications scolaires pour m’assurer d’avoir un avenir glorieux.

Dis-moi, à quoi tu pensais en nous offrant que 24 heures dans une journée?

 

Leave a reply

required

required

optional