Des stades et des millions

samedi 18 novembre 2017 2:18

Malgré l’intérêt du baseball majeur dans une éventuelle expansion à Montréal, la métropole devra impérativement se doter d’un stade de baseball qui satisfait aux exigences si elle veut un jour revoir les Expos.

François Carabin

Rob Manfred, commissaire de la MLB, l’a avoué à maintes reprises: il aimerait bien voir Montréal récupérer son club, et la ville fera partie des candidates principales si une expansion devait survenir.

Le problème, c’est que l’élévation d’un édifice dernier-cri – qui coûterait probablement plus de 750 millions de dollars – s’appuiera vraisemblablement sur une forte contribution du domaine public.

Le SunTrust Park, tout nouveau domicile des Braves d’Atlanta, a soutiré près de deux tiers de ses coûts de construction des poches des contribuables. Ce prix, plusieurs villes semblent de plus en plus hésitantes à le payer, et, à Montréal, jusqu’à maintenant, aucune large figure privée n’a voulu assumer les prix de construction.

Calgary a récemment dit non à la construction d’un nouvel aréna pour les Flames, malgré la condition moins qu’optimale de l’actuel Saddledome. San Diego a même laissé partir les Chargers, son équipe de football, lorsqu’elle a rejeté le versement d’investissements publics dans un nouveau stade.

Les différents paliers de gouvernements québécois nous ont habitué à verser des sommes monumentales dans la construction d’amphithéâtres sportifs. Je pense ici au Centre Vidéotron et au désuet Stade olympique.

Reste à voir si les Montréalais veulent réellement revoir leurs Z’amours. Du moins, à ce prix-là.

Leave a reply

required

required

optional