Être humain, oui, mais comment ?

samedi 18 novembre 2017 2:24

Les humains, depuis qu’ils arrivent à communiquer entre eux, façonnent des récits pour raconter, mais également expliquer leur existence dans l’univers. Ils tentent de trouver la source de leur présence et se voient donc entourés d’illusions qu’ils ont construites eux-mêmes.

Rosalie Dion

L’essayiste Nancy Huston en fait d’ailleurs le constat dans son oeuvre L’espèce fabulatrice, publiée en 2008. Elle y explique que l’existence humaine est basée sur des caractères arbitraires. L’humain est le seul a donner des noms à ce qui l’entoure, mais également à ceux qui l’entoure. L’illusion que nous sommes des êtres singuliers est atteinte lorsque les autres connaissent notre nom. Or, combien de personnes portent le même que nous ? En quoi est-ce révélateur de quelque façon que ce soit ?

Qu’est-ce « qu’être soi-même » ?

On est submergé par la recherche de sens tout au long de notre vie. La raison de l’existence demeurant floue pour plusieurs, certains trouvent réconfort dans la religion ou encore dans des contes et légendes. La frontière entre réalité et illusion devient donc floue. Certains iront jusqu’à questionner l’existence de la matière, de l’univers. Tous les esprits étant singuliers, les croyances sont donc aussi vastes que le nombre d’humains sur la Terre.

Dans la foule, on veut être celui ou celle qui accroche l’oeil. On veut se distinguer. C’est pourquoi plusieurs vont tenter de s’identifier de différentes manières. Nos goûts peuvent sembler être un bon moyen d’identification : nos préférences musicales, notre artiste visuel préféré ou encore l’oeuvre littéraire qui nous a le plus touché peuvent définir notre caractère. L’illusion demeure cependant intacte : qui sommes-nous derrière ces conventions qui nous obligent à nous classer selon des caractéristiques aléatoires ?

Comme l’a dit Nancy Huston dans son essai, « l’identité est construite grâce à l’identification. Le soi est tissé d’autres ». La définition de l’humain demeure donc    intacte : à la fois fascinante et inaccessible.

 

Leave a reply

required

required

optional