« Trop beau pour être vrai »

samedi 18 novembre 2017 7:47

Par Nicolas St-Germain


Combien de fois par semaine, je me promène sur Internet pour trouver un bon deal et que par magie il apparaît devant moi comme un pop-up windows quasiment inscrit « tiens-toé, c’est par ici la fraude ! ».

 

« En gros, on se cherchait un appart et là, on a trouvé l’appart de rêve : pas cher, tout inclus, vraiment trop beau pour être vrai. » Il me semble qu’en réécoutant ce qu’Etienne Godin étudiant à la maîtrise à l’Université de Montréal, m’a dit, j’en conclu que ça peut bien être moi à sa place.

 

Etienne et son mari se cherchait un appartement, y’étaient pas pressé. Quand ils ont vu l’annonce : « six cent dollars sur le Plateau Mont-Royal tout inclus », il ne me l’a pas caché, « on se disait bien que ça ne faisait pas de sens. »  

 

Pourtant, « chaque année, des milliers de Canadiens sont victimes de fraudes qui entraînent des pertes de millions de dollars. » C’est mot pour mot ce qui est écrit en première ligne sur la page Escroqueries et fraudes du site de la Gendarmerie royale du Canada. Ce ne doit pas être une technique si anodine.

 

Le professeur titulaire à l’université Laval et expert en fraude électronique, Mario Naccarato me l’a confirmé, « comme il existe des gens qui vont dire oui à tout, même aux fraudeurs, ces derniers vont toujours avoir un certain succès »,

 

Joint au téléphone, le Commandant Juan Vargas du SPVM aux crimes économiques et fraudes internet a tenu à donner son avis sur la situation.

« – Pourquoi les gens se font berner aussi facilement?

Les gens manquent simplement d’informations. Ils ne sont pas naïfs non plus. “  Les gens veulent sauver un peu d’argent, et ils vont aller sur Kijiji et envoyer l’acompte par internet, avant même d’avoir reçu le service” »  

 

En présence de fraudeur

Etienne me disait que les courriels n’avaient même pas les mêmes adresses courriels. « C’était vraiment bizarre, dans les courriels, ils y avaient plusieurs formes de caractères et de police d’écriture différentes. La couleur changeait constamment.»

 

« Il faut faire attention à la façon qu’ils écrivent. Il faut confirmer les emails. J’ai vu des gens se faire passer pour Interpol mais écrire des mots familiers “par exemple salaud” . La police n’écrit pas comme ça »

– Juan Vargas

 

Le professeur Mario Naccarato a tenu à faire une petite mise en garde : « Si ce sont des sites ou des courriels qui semblent émaner de grandes institutions, il faut vérifier l’URL. Souvent ce ne sera pas inscrit .ca ou .qc.ca. C’est très important de vérifier d’où provient le site. Dans le doute de s’abstenir. »

 

Il n’y a pas l’air d’avoir de solutions miracles, toute le monde même les plus intelligents de ce monde peuvent se faire avoir.

 

Faut juste prendre le temps et ne pas se précipiter vers l’appât du gain, l’appât du cash facile et rapide. Rapidement ça peut se jouer contre nous.

 

Si aujourd’hui, on connaît tous les risques du système pyramidale pi on le craint, faut se dire la même chose des belles histoires, toutes belles et toute parfaites.

 

S’il n’y a pas de défaut, ce n’est pas réel.

 

En collaboration avec Tim Girouard

Leave a reply

required

required

optional