Au temps des incertitudes

jeudi 7 mars 2019 4:00

Sandrine Vieira


Pendant que le monde est en constant mouvement, le temps est le principal dictateur de nos vies : il régit nos montres, nos calendriers, nos âges. Il a été la cible de nombreuses divergences d’opinions dans le monde scientifique, surtout quand vient le temps de débattre de son existence.

Qui ne s’est jamais senti nostalgique? Ou même impuissant quant aux minutes qui s’écoulent lors d’un jour qu’on avait tant attendu? Le concept des moments qui passent et qui forment le passé peut parfois nous donner l’impression d’un vertige existentiel.

La notion du temps, pour une majorité de gens, se définit par le passé, le présent et le futur. Au moment de lire ces lignes, ce serait le présent, alors que les instants qui précèdent cette lecture constituent le passé. Puis, actuellement, il est possible d’anticiper le futur, à plus ou moins long terme. C’est là que le temps s’écoule, du moins, comme on le conçoit.

Selon certains, c’est un fait radical : le temps n’existe pas. Pour Julian Barbour, physicien s’étant intéressé à la gravité quantique, c’est le changement qui donne l’illusion du temps. Il n’y aurait aucune preuve du passé autre que celle fabriquée par notre mémoire ni aucune preuve du futur autre que notre croyance de son existence.

Ses idées controversées ont bouleversé la conception classique du temps. « Les gens sont sûrs que le temps est là, mais ils ne peuvent pas mettre la main dessus. Mon sentiment est qu’ils ne peuvent pas l’attraper, car il n’est pas là du tout », soutient-il.

Même si une telle théorie semble contre-intuitive pour plusieurs, il n’en reste pas moins que ces réflexions nous prouvent qu’encore bien des choses restent à découvrir et à comprendre. Les idées de Barbour peuvent facilement laisser des maux de tête à ceux qui tentent d’en saisir le raisonnement. Cependant, il est inutile de s’attarder à de tels casse-têtes et ce, parce que nous sommes impuissants face à ces théories. Le temps est-il un espace où plusieurs «présents» coexistent?? Peut-être que nous n’aurons jamais la réponse.

Même si nous ne connaîtrons jamais le fond de l’histoire, il est important d’apprendre à lâcher prise et vivre le moment présent, peu importe la manière dont on le conçoit.

Leave a reply

required

required

optional